Championnats Vaudois de Cross – Course en terres inconnues

Soleil au rendez-vous, températures légèrement fraîches mais encore agréables, les conditions étaient réunies pour cette 61e édition du Cross de la Riviera – CV de Cross 2017. La particularité venait sans aucun doute du parcours – déplacé de Blonay à Chailly-sur-Montreux. Situé à côté du Stade de la Saussaz, il s’est avéré être « plaisant », évitant les habituelles pentes en dévers et offrant de belles variations de terrain. Belles étaient les performances des Stadistes également. Avec notamment plusieurs podiums, 16 athlètes du club se sont retrouvés avec leurs coaches pour briller par leur détermination et leur volonté de réussir.

La patience fut la clé à la victoire

Keanu Simasotchi s’est très vite positionné parmi le peloton de tête, s’assurant une première montée optimale. Après moins d’un kilomètre, les deux premières places étaient déjà assurées – au contraire de la troisième. Pourtant, et ce au grand dam de son coach Loïc Schaller (hurlant conseils et encouragements, courant de parts et d’autres), Keanu n’a pas cherché à creuser l’écart avec son concurrent direct – Théo Cannizarro (La Cote Runners). Jouant la carte du calme et de la sérénité, le grand Stadiste a attendu la dernière descente pour placer une superbe accélération et distancer son adversaire de 4 secondes !  Pour les adorateurs de suspens, ils étaient servis – Keanu venait d’offrir le premier podium stadiste de la journée, nous laissant tous haletant : 3e en 10’49″88 (2e vaudois)!

Un peu plus loin une jolie surprise attendait les coaches du club. Thomas Kamerzin est allé chercher une très jolie 5e place en 11’03″43 (4e vaudois) – de quoi rendre ravis Martial, Loïc, Simon et Papa Mario. Une course encourageante qui pourrait être l’annonce de futures perfs’ !

Un podium tout proche

Côté Ecolières (C – U14), la troisième marche du podium n’était pas inatteignable pour Yasmine Sulser et Danaya Peccatus. Parties sur un rythme plutôt calme, elles ont accéléré lors de la seconde et dernière boucle – Coach Schaller leur signifiant que « le footing était fini ». Elles ont effectivement prouvé qu’elles en avaient en réserve – et pas qu’un peu ! Ce second tour montre donc qu’elles ont largement de quoi faire une médaille (et effacer ces 4 secondes de retard) et ceci n’est que bonne nouvelle pour la suite ! C’est donc tout de même de jolies 4e et 5e places en 12’30″87 et 12’32″56 qui sont venues récompenser les deux athlètes.

Même parmi les grandes, elle démontre son aisance

Malgré un parcours de 4.5km (3 tours) et en concurrence avec des U18W, la jeune U16 Salma Dénervaud sait faire parler la poudre quand il faut ! Se détachant du peloton dès la première montée, elle s’est rapidement profilée comme une outsider – poursuivant les deux coureuses de tête (Cathia Schär [Triviera Kids] et Caroline Ulrich [CA Riviera]). Mais courir avec des athlètes plus âgées et potentiellement plus expérimentées n’est pas toujours chose aisée. Salma a su garder une très belle foulée, empêchant ses rivales de lancer une attaque. Comme pour Keanu, Salma a su larguer la Stadiste Genevoise Lou Ferrero (U18) lors de la descente finale – arrivant devant la jaune et noir avec plus de 8 secondes d’avance. Sur le podium avec une superbe deuxième place U16W en 17’42″14, Salma était rayonnante de joie – il y avait de quoi…

Des tactiques aux résultats divers

L’après-midi laissait place aux courses Juniors et Elites – Elias Jordan et Maxime Bouvier étaient de la partie. Parti avec un petit peloton sur ses talons, Maxime a tenu une belle cadence durant les trois premiers tours, maintenant à distances ses adversaires directs – notamment Elias. Ce dernier a attendu une longue ligne droite pour placer une accélération qui s’est avéré payante. Coup dur pour Maxime qui malgré un bon début de course, n’a pu revenir au niveau de son partenaire d’entrainement. Pour Elias, il s’agissait encore de distancer un autre adversaire direct bien connu : Bilal Tahiri. Mais la fin de l’histoire est quelque peu surprenante. N’ayant maintenu son poursuivant qu’à une faible distance, Elias savait que le très bon sprinter qu’était Bilal allait tout tenter au finish. Pourtant, le Stadiste a tenu – ou presque. Croyant avoir terminé sa course, Elias s’est malheureusement arrêté 4 mètres avant l’arrivée, au grand bonheur de Bilal. Bref, un malheureux quiproquo mais qui n’entache que peu une splendide course du grand demi-fondeur qui prouve qu’il sait imposer son rythme.

Sur l’ensemble c’est donc une belle journée qui s’est déroulée, avec des médailles, de belles perfs’, des émotions. Un rendez-vous qui ne manquera pas d’attirer encore foule de Stadistes.

 

Max Cuenoud

 

 

Résultats Stadistes – CV Cross 2017

Ecoliers C / U10M – [860m]

Benjamin Droxler : 5e – 3’44″64

Ecoliers B / U12M – [1.3km]

Mathéo Klingler : 18e – 7’24″29

Ecolières B / U12W – [1.3km]

Océane de Vargas : 7e – 5’55″33
Elly Cachemaille : 15e – 6’28″38
Céline Pointet : 22e – 7’06″48
Valentina Bartolotta : 24e – 7’32″64

Ecoliers A / U14M – [3.0km]

Keanu Simasotchi : 2e – 10’49″88
Thomas Kamerzin : 4e – 11’03″43

Ecolières A / U14W – [3.0km]

Yasmine Sulser : 4e – 12’30″87
Dayana Peccatus : 5e – 12’32″56
Tiphaine Walter : 8e – 12’59″22
Ilona Lamard : 15e – 14’08″95
Eleni Ruffy : 23e – 15’08″16
Melissa Pepe : 35e – DNF

Cadettes B / U16W [4.5km]

Salma Dénervaud : 2e – 17’42″14

Hommes-Elites [7.5km]

Elias Jordan : 10e – 27’12″75
Maxime Bouvier : 13e – 27’54″36

Résultats complets

Galerie photo (en cours…)

Laisser un commentaire