Course de l’Escalade 2017

En ce premier week-end de décembre, la course de l’Escalade était l’objectif de fin d’année de plusieurs athlètes du groupe demi-fond. C’est désormais la troisième année qu’une petite délégation d’irréductibles stadistes s’est déplacée en terre genevoise pour la plus grande course de Suisse. En effet, parmi les 51’000 inscrits, 6 demi-fondeurs ont fait le déplacement pour aller ajouter leurs traces de pas aux pavés de la cité de Calvin.

Les deux premiers du groupe à s’élancer étaient Lara Pajic et Didier Vagneur vendredi soir déjà. La course de l’Escalade fêtant sa 40ème édition, elle avait organisé pour la 3ème fois la course du Duc, course qui symbolise le trajet effectué par le duc de Savoie lors de sa cuisante défaite militaire aux portes de Genève durant la bataille de l’Escalade le 12 décembre 1602, d’où la course tient son nom. Les deux athlètes effectuent une bonne course avec à la clé un chrono de 1h23.25 pour Didier et de 1h35.40 pour Lara sur les 19.6km de la course.

Les pavés ayant été chauffés par les 15’000 participants du vendredi soir, c’est au tour des 36’000 coureurs restants de s’élancer samedi sur le traditionnel tour de 2,4km. Du côté stadiste, la première à s’élancer était Adeline Aubourg. Pour sa première participation, elle termine ses deux tours en 24’11 dans la catégorie populaire. Et dire qu’elle s’était inscrite en pensant faire 30 minutes…

Arrive ensuite l’heure des courses Escaladelites sur trois tours. Les femmes étaient les premières à prendre le départ et parmi elles, Maëlle Böhlen. Partie rapidement et avec de très bonnes jambes, Maëlle doit ralentir au deuxième tour à cause d’un point de côté qui l’empêche de courir comme elle le souhaite. Elle réussit tout de même à faire un bon troisième tour et termine en un temps plus que correct de 32’33, pas très loin de son temps de l’année précédente.

Le duel entre Simon et Alain (maillot jaune)

Après les femmes, c’était au tour de l’élite nationale et internationale masculine de prendre le départ. Deux stadistes étaient présents : Simon Hollinger et Baptiste Ulrich (votre rédacteur du jour). Après son temps canon de l’année passée (26’46), l’édition 2017 s’annonçait plus compliquée pour Simon. Effectivement, sa formation professionnelle lui prenant beaucoup de temps, il n’a pas pu se préparer comme souhaité pour cette course. Malgré cela, il était quand même au départ et réussit même à gagner son duel improvisé contre Alain, un ami genevois. Pour ma part (Baptiste), c’était ma 20ème participation à cette magnifique course. Après quelques soucis de santé courant septembre, j’ai réussi à limiter les dégâts pour finir à quelques secondes de mon temps de l’année dernière avec un résultat de 28’00. D’aucuns diraient que j’aurais dû sprinter sur le final…

A noter encore la magnifique victoire de main de maître du jeune genevois Julien Wanders. Victoire qui ne nous a aucunement impressionné avec Simon, car nous étions devant lui durant deux tours ! Bon d’accord, je devrais peut-être préciser que c’était durant l’échauffement…

Encore une belle journée à Genève malgré le froid et la bise. Un grand merci à Max pour avoir fait le déplacement et bravé le froid et la bise pour venir nous encourager. Une petite pensée également à Léa qui était inscrite, mais étant malade, elle n’a pas pu prendre le départ à son plus grand regret. Ce n’est que partie remise pour l’année prochaine, car une chose est sure, nous serons à nouveau au départ prêts à en découdre !

D’ici là, le groupe demi-fond vous donne rendez-vous sur les prochaines courses et compétitions de cette hiver, qui s’annoncent très intéressantes…

Baptiste

lien vers les résultats complets

crédits photo : escalade.ch

Laisser un commentaire