Moisson fructueuse et perfs’ solides aux Championnats Régionaux Ouest à Berne

Ce weekend se déroulaient les Championnats régionaux Ouest à Berne – Leichtathletik Stadion de Wankdorf. Avec 19 stadistes annoncés (en U16 et U14), c’est un contingent modeste en nombre qui s’est présenté dans le stade du LA-BERN mais néanmoins prometteur. Retour sur ces deux journées de « Regionen Meisterschaften West », avec des flops mais surtout des tops !

« Nächste halt – Bern », 9h30 et l’arrivée en terre bernoises se sentait de toutes parts. Ce weekend de championnat s’est déroulé avec une météo initiale surprenamment maussade, avant de reprendre un ascendant caniculaire jusqu’à la fin. Question Stadistes, la journée de samedi était principalement consacrée aux U16 tandis que le dimanche laissait place aux U14.

Montagnes russes aux sauts

Que ce soit à la hauteur ou à la longueur, ces deux disciplines techniques ont tantôt souri à certains, tantôt laissé une grimace sur le visage à d’autres. Gaspar Martinez-Aldama (U16M) est allé cueillir une 5e place bien méritée, sautant 5.40 à son 5e essais (le dernier, les juges lui ayant volé le 6e). Il établit ainsi un nouveau PB repasse devant un autre stadiste, Keanu Simasotchi (U14M) dans la « course au meilleur saut du Stade », pour qui un seul saut à passé 5m a suffi pour l’emporter (5.07), lui offrant le titre. Pour les autres sauteurs, ça ne passait pas, ennuis techniques, sensations mitigées, les filles ont moins bien réussi leur concours – un mystère à résoudre pour leurs coachs respectifs.

Si la hauteur n’a également pas été la tasse de thé des U16W (Salma Dénervaud meilleure stadiste en 1.48), il en va tout autrement pour les U14W ! Dernier concours du weekend, avec en prime le seul retard d’une journée rondement organisée, Elena Thöni et Kaya Simasotichi ont brillé à la hauteur. La première a établi un nouveau PB en 1.44 et terminé 5e, une place amplement méritée et des résultats qui devraient continuer de grimper si la jeune Stadiste corrige sa course d’élan quelque peu originale. Pour la seconde, la victoire était toute proche ! Ne restaient que 3 athlètes en lice, toutes avec de nouveaux PB à la clé, et une barre à 1.53 ! Kaya devait impérativement passer son dernier essai pour remporter l’or devant la Stadiste genevoise Lara de Pasquale mais un léger contact du mollet en a décidé autrement, laissant le demi-cri de joie de Loïc Schaller retomber dans le vide. Toutefois, on ne peut que la féliciter pour son calme, sa formidable 2e place, et espérer la revoir encore plus déterminée.

La « rubrique Keanu »

Un athlète pour qui l’on consacre un chapitre c’est plutôt rare, tout comme l’exploit qu’a réalisé le frère de la fratrie Simasotchi – suivez bien. Aligné sur 600m, Keanu a attendu les derniers 5m pour placer une accélération imparable et chiper le bronze à Gaël Günter (TV Spiez) en 1’36″30 (PB) – première médaille. Sur le 80mH la victoire était également à portée de main mais il a manqué 6 petits centièmes au jeune Stadiste pour l’emporter, une dernière haie qui lui offrait tout de même l’argent – deuxième médaille. Déjà mentionné avant, le concours de longueur n’a pas offert de surprises, Keanu étant le seul à passer les 5m et remportant ainsi l’or – troisième médaille. Toujours affamé, c’est au sprint qu’il a su démontrer son aisance de maître. Meilleur temps des qualifications (8″14), il a remporté le 60m en 8″24 pour terminer une seconde fois doré – 4e médaille ! Une telle moisson est impressionnante, les Simasotchi remportant le 100% des médailles stadistes (5) de ces championnats ! On se réjouit de voir Keanu parmi les U16 cet hiver après avoir magnifiquement bouclé sa dernière saison en tant qu’écolier avec Papa Mario et Loïc « R’né » Schaller.

PB, frustrations et progrès chez les U16

Ayant déjà battu le record U16 de son père le weekend passé, Rémy Rossier est allé encore plus loin sur 600m. Avec un très bon chrono de 1’32″04 obtenu avec rage, le jeune coureur a terminé 5e et établi un nouveau PB lors de la finale. Toujours sur 600m, mais chez les filles, « La Fusée » Juliette Dutruy a repoussé à deux reprises ses limites. Courant en 1’40″79, « Juju » s’est qualifié avec le 3e chrono d’une série très rapide, 5e meilleur chrono sur l’ensemble. La finale du lendemain s’annonçait compliquée pour une médaille mais le PB de la veille et une nuit à l’hôtel avec « Lulu » (Lucie Gilléron) ont permis de relâcher la tension. Dans une course aussi rapide que la première, Juliette a entrepris une accélération après seulement 300m, contrairement au sprint habituel à 500 : un risque payant qui lui a offert une superbe 5e place et un nouveau PB en 1’39″08 !

« 1 », il n’a manqué qu’un seul centième à Pauline Cardis pour obtenir les minimas suisses sur 60m (10″60). Courant après ce chrono depuis le début de saison, la sprinteuse partait dans un bon état d’esprit samedi, sourire et rires. Ce résultat de 10″61, un nouveau PB, est resté quelque peu dans sa tête, malgré sa qualification pour la finale. On espère que Pauline pourra s’inscrire à une énième course pour valider un chrono qu’elle mérite amplement. Pour Yasmine Sulzer aussi il n’a pas manqué grand-chose. Avec le 2e meilleur chrono des séries (8″44), elle n’a pas réussi à élever son niveau lors de sa demi-finale (course lente), chrono identique au premier mais qui ne lui a pas permis de se qualifier pour la finale. Le potentiel y est, un peu de travail additionnel et la finale devrait lui ouvrir les bras ! A noter encore le PB de Melissa Pepe en 8″89.

Terminons tout de même avec une bonne note et les courses des haies. Déjà toute souriante après son PB sur 80m (11″07), Chloé Ponsar a enchaîné les belles perfs’. Qualifiée samedi sur le 60mH en 12″94 (PB amélioré de plus de 70 centièmes), Chloé a couru dimanche en 12″71 la demi-finale ! C’est donc une seconde de progrès qui est venue récompenser les efforts de la Stadiste, au plus grand bonheur de son père venu la voir. Un groupe U16 qui a donc montré des couleurs bien différentes mais dans l’ensemble très satisfaisantes pour la coach Sylvie Laroche qui n’a pas cessé de courir sur le stade.

Notables et anecdotes :

Alignée sur 600m, la U14 Tiphaine Walter a su réagir à une course bien compliquée. Prise au piège par un peloton de 22 coureuses, elle a habilement su se dégager pour aller chercher un PB en 1’53″28. Avec, sans doute, quelques frustrations, Tiphaine devrait continuer son ascension et aller gagner encore quelques secondes lors de la prochaine saison. Egalement alignée sur 600m, Célia Déglon a vécu quelques frayeurs lors de l’annonce des résultats : Célia était notée disqualifiée. Problème résolu par son coach Loïc, rassurant l’écolière juste avant son départ du 2000m, PB en 1’55″84.

On ne pourrait terminer cet article sans avoir une pensée à notre sono (eh oui, encore celle-là) qui malgré toute ses « imperfections » offre d’avantage qu’une seule et unique chanson de tout le weekend ! Avicii « Hey Brother » pendant 48h, une expérience à éviter ! Remerciements aux coachs et parents qui sont restés la nuit du samedi au dimanche pour les athlètes et au comité pour permettre une accommodation parfaite à nos jeunes athlètes !

Bravo à tous les athlètes et à bientôt (prochaine date clé : ce mercredi avec le Pic-Nic Stadiste organisé par Papa Mario) !

Max Cuenoud

 

Résultats complets

Laisser un commentaire