Championnats vaudois 2021

Cette année les championnats vaudois se sont déroulés de manière un peu spéciale ; les parents ont été obligés de venir en tant que bénévoles pour pouvoir voir leurs enfants concourir. Bien que le covid nous semble bien lointain, il court encore bel et bien, tout comme nos athlètes. Tous ces bénévoles étaient sous la tutelle de Nicolas Salvadé, qui endossait ce rôle pour la première fois et qui a relevé le défi avec brio !

Ce fut un week-end chargé de record et accompagné d’une pluie de médailles pour nos stadistes! Autant samedi avec les U16 à U23 que dimanche avec les écoliers. Une pluie de médailles qui s’est vue accompagnée de pluie samedi, mais heureusement pas pour trop longtemps.

Samedi

Pour une fois les athlètes, n’ont pas dû se réveiller à l’aube et la compétition a gentiment débuté à 13h. Il m’est impossible de citer tous les résultats de cette journée. Les résultats sont accessibles par le lien au bas de cet article.

U23M

Chez les U23, Léonard Fontannaz était le seul athlète inscrit sur 400m. Il a donc gagné le titre officieux avec une certaine aisance, tout ceci en signant un PB en 53’47’’.

U20M

Chez les U20, Gaspar Martinez-Aldama (retenez ce nom, il va revenir) et Simon Cossy parviennent jusqu’en finale du sprint. Gaspar signe une première place doublée d’un PB sur la distance en 11’’36. Ce temps lui permet également d’obtenir les minimas pour les championnats suisses U20 de cet été. Gaspar obtient également le titre en longueur, avec un saut à 6m31. Le concours de hauteur ne réussira pas à notre double médaillé d’or, mais il permettra à Elliott Rasch et Simon Cossy de faire un doublé. Elliott s’impose en passant une barre à 1m75 et Simon suivra juste derrière avec 1m70.Chez les U20, Gaspar Martinez-Aldama (retenez ce nom, il va revenir) et Simon Cossy parviennent jusqu’en finale du sprint. Gaspar signe une première place doublée d’un PB sur la distance en 11’’36. Ce temps lui permet également d’obtenir les minimas pour les championnats suisses U20 de cet été. Gaspar obtient également le titre en longueur, avec un saut à 6m31. Le concours de hauteur ne réussira pas à notre double médaillé d’or, mais il permettra à Elliott Rasch et Simon Cossy de faire un doublé. Elliott s’impose en passant une barre à 1m75 et Simon suivra juste derrière avec 1m70.

U20W

Du côté des filles, les courses ont également été fructueuses. Sedina Deegbe remporte le titre avec à la clé un PB en 12’50’’. Sharlène Caroff va venir compléter le podium, elle finit à la troisième place avec un PB de 13’63’’.  Sharlène sera également première en hauteur, où elle sera aussi la seule inscrite. Elle saute à 1m45.

Dans le concours du disque, le titre revient à la seule inscrite, Carla Nunez. Elle fait tout de même un PB avec 19m78 !

En longueur, les filles vont réaliser un doublé. Nina Rehacek première avec un saut à 5m09 et Sedina deuxième avec un saut à 5m05. Sedina arrivera également seconde lors du concours de javelot avec un lancer à 22m05. Rappelons que de base Sedina est une sprinteuse 😉

Les techniciens et leur coach Damien

U18M

Chez les U18, Amine Benlaroui fait également une jolie course en finale du sprint pour terminer troisième en 11’’65, ce qui lui vaut également un PB et les minimas pour les championnats suisses. Il s’impose aussi à la longueur, avec un saut à 6m41.

Maintenant chez les demi-fondeurs, toujours U18, saluons le triplé presque stadiste du 800m. Lionel Fauchère va s’imposer en 2’01’’39 pour son premier 800, atteignant ainsi les minimas pour les championnats suisses, deux semaines après avoir obtenu ceux pour le 1500m à Bâle. Cet athlète court encore sous les couleurs du CA Riviera, mais il s’entraine avec ses camarades stadistes qui l’ont suivi de près. Keanu Simasotchi, qui finit en 2’04’’66 et Nathan Kaeser peu après en 2’10’’22 viennent compléter ce podium. Je tenais aussi à souligner la performance de Eloi Petruiset Chapuis qui, en une semaine a baissé son temps de 8 secondes sur 800m, passant de 2’20 à 2’12’’26 ! Vint ensuite le 400m où Timothée Evard est allé chercher la troisième place en 54’38’’, pas mal pour un premier 400.

Chez les techniciens, un athlète a concouru, seul dans sa catégorie. Quentin Trotti s’est ainsi imposé au javelot avec un lancer à 28m21.

U18W+ Salma (C’était plus simple pour écrire)

Les demi-fondeuses ont aussi montré que les entrainements des dernières semaines étaient fructueux. Sur 800m, Salma Dénervaud, seule U20,  remporte la course en 2’19’’37. Suivie de près par Noémie Rapp, qui signe un magnifique 2’19’’65 ! Un temps canon qui lui permet de concourir aux championnats suisses élites fin juin ! Comme quoi, le stade de Coubertin semble porter chance à notre jeune stadiste ! (cf. article sur les championnats suisses)  Noémie remporte donc le titre chez les U18. Océane Pfister, qui revient après une année compliquée, viendra s’ajouter sur le podium en montant sur la troisième marche. En plus d’améliorer son dernier temps de 10 secondes, elle obtient les minimas pour les championnats suisses. Tout ceci lui vaut un magnifique PB de 2’28’’52.

La plupart des demi-fondeuses présentes sur 800m se sont relancées, 1h30 plus tard, sur un 400m. Noémie signe un nouveau PB en 60’’76, à trois petits centièmes de la première place. Maëlys Pompéi, qui participait à sa première compétition, a, elle aussi fait le doublé 800-400m. Pas mal pour une première 😉

Chez les techniciennes, Elena Thöni finit troisième à la hauteur. Elle égale son PB à 1m55 et reste ainsi à 5 petits centimètres des minimas, ce sera pour la prochaine fois ! Kaya Simasotchi remporte le titre au lancer du poids, avec un jet à 10m46.

Sedina et les demi-fondeuses

U16M

Chez les U16 pas moins de cinq athlètes ont réussi à se qualifier pour les finales du sprint. Au final 5 jolis temps pour ; Kyann Berclaz , Alessandro Colella, Nicolas Déglon et Thomas Schaeffler et une troisième place à la clé pour Julien Bricka avec un PB en 10’’00. Julien montera une seconde fois sur la troisième marche à l’occasion du concours de javelot. Il signera son PB avec un jet à 32m72.

Du côté du 600m la course est partie vite et Thibault Rawyler, bien que s’étant battu, finit deuxième, à une seconde du vainqueur, mais avec un joli PB en 1’32’’71. Kyann arrive au pied du podium, à 21 petits centièmes de la troisième marche... Un sentiment frustrant que beaucoup ont déjà vécu, mais après tout c’est aussi un des aspects de notre sport ! Kyann finit également quatrième lors du concours de la longueur, mais cette fois avec un PB, avec 5m18. Notre athlète à qui la malchance semblait sourire s’est rattrapé sur le concours du poids, finissant deuxième avec un lancer à 9m42. Il est suivi par Alessandro qui finit troisième avec un lancer à 8m98.

U16W

U16W

Les filles étaient moins nombreuses chez les U16. Pourtant, Iona Chiché  arrive en finale A du 80m et elle  fait son PB avec un joli 11’11’’.

Une journée bien remplie qui a vu les stadistes monter 28 fois sur le podium. Avec 13 titres, 7 médailles d’argent et 8 médailles de bronze. Mais ce n’est pas fini, je ne suis pas encore au bout de mes peines avec cet article 😉 ! On continue de plus belle avec le dimanche. Cette fois avec un début de la compétition un peu plus tôt, à 10h.

Dimanche

U14

U14 garçons

Les garçons U14 ouvrent le bal avec le 80m haies. On commence gentiment, avec nos deux premiers médaillés de la journée. Basile Martinez-Aldama va chercher son premier titre de la journée ( et pas le dernier) en 13’’37. Arthur Mayoraz lui va venir chercher la troisième place avec un temps en 14’’87. Les garçons vont laisser place aux filles, qui font un joli 60m haies, permettant à Luna De Rose de décrocher la troisième place. Elle court en un joli 11’’53.

Technique :

En même temps que les haies s’est déroulé le concours du disque.

Chez les garçons ils étaient quatre, tous stadistes. Ceci nous a permis de réaliser un triplé. Alex Bricka va prendre la tête du classement avec un lancer à 26m55, suivi de Aurélien Galluser avec un jet à 23m89. Le podium va être complété par Matteo Levermann, avec 21m91.

Si on reste encore un peu dans les lancers, on peut parler du javelot. Basile va prendre la tête du classement pour la seconde fois, avec un beau lancer à 31m95, ce qui lui vaut également un PB. Chez les filles c’est Maya Etter qui va prendre la tête du concours, avec un jet à 24m73. Serena Bartolotta va venir compléter le podium féminin, en montant sur la troisième marche, avec un beau 20m10.

Ensuite vint le poids, Matteo se classe deuxième avec un lancer à 8m13 et il est imité par sa camarade Debora Dery qui finit également deuxième avec un 7m61. Si on reste encore un peu dans les disciplines techniques, on peut aller voir du côté de la hauteur, où on retrouve à nouveau un triplé. Basile, pour changer, remporte le titre, en sautant 1m50. Il est suivi de très près par Aurélien, qui saute également 1m50, ça s’est joué aux essais. Et finalement, Alex vient compléter le trio, avec un saut en 1m45. Chez les filles c’est Louane Beucler qui finit première, avec un saut à 1m40.

Du côté de la longueur on a également eu droit à du spectacle. Basile finit, une fois encore, premier avec un saut en 5m42 ! Son frère devrait commencer à se faire du souci... Et derrière lui, Atal Agassis saute à 5m23. Deux jolis PB au-dessus des 5 mètres ! Du côté féminin, pas de podium, mais une médaille en chocolat pour Sadya Pasquier, qui finit à 3cm du podium... Mais tout de même avec un PB à 4m30.

Courses:

Retournons maintenant voir les courses. Toute la journée se sont succédé éliminatoires, demi-finales et pour finir, les finales tant attendues. Atal a survolé le concours en établissant le meilleur temps lors de ses deux courses qualificatives. Mais lors de la finale du sprint, il y a eu un imprévu. Au moment du départ, l’un des deux haut-parleurs n’a pas fonctionné. Le son étant étrange la moitié des athlètes ne sont pas partis et peu après, le faux départ a tonné, toujours pas assez fort. Atal, concentré sur sa course n’a rien entendu et il a passé la ligne d’arrivée, bras tendus en signe de victoire, seul. Heureusement pour lui, il a eu le temps de récupérer avant de repartir dans les starting blocs pour gagner une deuxième fois sa finale. Et en prime il signe un PB en 8’’23. Il sera suivi de Aurélien, qui finit deuxième en 8’’64. Arthur et Alex étaient aussi présents lors de la finale. Alex passera d’ailleurs à un frustrant centième du podium. Et comme rien n’est jamais simple, la finale des filles ne s’est pas non plus déroulée sans accrocs. Elles étaient neuf qualifiées pour huit places. Luna et Sadya ayant le même temps, au centième près. C’est donc à la photo-finish que cela s’est joué, à un millième près. C’est comme ça que Luna s’est vu refuser sa place en finale. Mais bien que ce soit dur, on sait qu’elle reviendra plus forte l’année prochaine pour prendre sa revanche. Louane finit deuxième avec un PB en 8’’51, à un centième de la première place.

Le concours a prit fin pour nos U14 avec un 600m. Une distance qui diffère un peu du traditionnel mille mètres, mais qui n’a pas empêché nos athlètes de briller. Louane viendra chercher une troisième médaille, en montant sur la deuxième marche pour la deuxième fois. Elle fait un magnifique 600 en 1’48’’84, à seulement 59 centièmes de la première. C’est d’autant plus frustrant que les athlètes n’ont pas couru dans la même série. Chez les garçons, personne ne sera étonné d’apprendre que le titre a été remporté par Basile Martinez-Aldama, en 1’42’’80. C’est seulement son cinquième titre de la journée. Arthur Mayoraz, finit troisième en 1’44’’51. Basile ne doit pas trop se reposer sur ses lauriers, car ça croche bien derrière ! La course des garçons a été perturbée par un faux départ, annoncé 100 mètres plus tard.

Basile Martinez-Aldama

U12

Bien que les U14 aient été nombreux, ils ne sont pas les seuls à avoir performé. Le concours de la petite balle nous a offert deux troisièmes places supplémentaires. Chez les garçons, c’est Luca Marazzi qui finit troisième avec un lancer à 31m60, ce qui lui vaut en prime un PB. Chez les filles c’est Carys Kuonen qui monte sur la dernière marche du podium, avec un lancer à 26m10, ce qui lui vaut également un PB.

U10

Il n’y a pas eu de podium chez nos plus jeunes athlètes, mais ils étaient bel et bien là et ils ont tout de même fait de jolies performances. Pour la plupart, c’était leur première vraie compétition et le plus important est qu’ils aient eu du plaisir. On notera tout de même la 4e place de Lucie Goupil lors de son mille mètres. Elle boucle ses deux tours et demi de piste en 4’05’’72, déjà remarquable pour son jeune âge.

Ce fut une deuxième journée riche en émotions et en magnifiques performances. Les écoliers récoltent à eux seuls 25 médailles. 9 d’or, 8 d’argent et 8 de bronze. Ce qui fait, pour ceux qui aiment bien les stats et les chiffres : Un total de 53 podiums, 22 titres, 15 deuxièmes places et 16 troisièmes places. ( la prochaine fois, merci de faire un peu moins de podiums, ça m’évitera d’écrire des articles de 6 pages 😉 )

On n’oublie pas, comme d’habitude, de remercier les bénévoles qui ont travaillé lors de ces deux journées. Pensons également à féliciter tous les athlètes même ceux qui ne sont pas montés sur un podium, car leurs résultats en restent excellents et ce n’est pas parce qu’ils ne sont pas cités ci-dessus qu’ils ne sont pas méritants. Un immense bravo à tout le monde et on se réjouit de la suite !!!

Lien pour les résultats : https://slv.laportal.net/Competitions/Details/4612

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.